Partagez | 
 

 ❝Could you please slow down?❞ ft Kamiya Satoshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org/

❖ Avatar : Aragaki Yui
❖ Dispo : présent(e)
❖ Âge : 18 y.o.
❖ Nationalité : Japonaise
❖ Occupation : Ecrivain
❖ Fiche & Relations : My story may be painful but now, my present is wonderful thanks to my adventures



Posté le Dim 18 Aoû - 16:46
❝Could you please slow down?❞


Sortir, sortir, sortir. Ce mot se répète encore et encore dans son cerveau. Elle n’en peut plus, de cette maison pourtant si belle. Il y a toujours quelque chose à faire, un moment pour se perdre dans les couloirs du bâtiment. Pourtant, elle voulait sortir. Deux jours qu’elle ne sortait plus à cause d’une poussée brutale d’imagination. Elle avait voulu sortir, ces deux derniers jours mais n’avait pu. Car lorsqu’il fallait choisir entre sortir et risquer de perdre l’inspiration ou rester enfermée pour écrire et donc ne pas perdre l’inspiration. Mais voilà, au bout de deux jours à écrire avec parfois quelques pauses pour manger, aller aux toilettes ou dormir, elle n’en pouvait plus. Yûki voulait sortir, sentir le vent faire voler ses cheveux dans tous les sens. Aussi elle s’était lavée et habillée pour sortir.

Il faisait bon aussi elle s’était permise de sortir en une légère robe, un gilet long couvrant quand même ses épaules, au cas où. Puis elle était sortie, comme ça. Les cheveux détachés, son sac à main avec elle et son carnet de notes à la main. Depuis le temps qu’elle en utilisait un, elle avait compris que l’avoir constamment à la main était très utile et une merveilleuse idée. Il arrivait souvent qu’elle se fasse accoster dans la rue et rare étaient les personnes à comprendre le langage des signes. En plus de cette merveilleuse raison, il y avait le fait qu’une idée pouvait soudainement la frapper et elle regretterait de la perdre. Aussi elle l’écrivait dans son calepin. Celui-ci était vieux, elle l’avait entamé il y a plusieurs mois mais n’était pas trop sortie aussi il avait encore des pages. Mais elle sentait que ce serait sa dernière sortie, les pages se détachaient toutes seules et il n’y avait plus beaucoup de place…

Yûki marchait tranquillement dans les rues, son doux silence habituel et rassurant l’entourant. Elle ne s’imaginait plus vivre dans le bruit, désormais. Ce silence était devenu une protection, un cocon qui l’entourait avec douceur et l’enlaçait tendrement. Certes, ce silence avait des inconvénients, même beaucoup, mais il n’empêchait que grâce à lui elle échappait à beaucoup de choses. Elle se savait incapable de retrouver le bruit après tant de temps passé dans le silence complet. Une bourrasque de vent fait voler ses cheveux dans tous les sens et elle s’arrête, fermant les yeux pour mieux sentir l’élément caresser son visage et sa peau. Elle se fichait d’avoir l’air ridicule. Avec la perte d’un sens, les autres devenaient plus aiguisés et sentir le vent sur sa peau était la meilleure chose au monde.

Elle était tellement prise dans ses pensées qu’elle ne vit ou sentit pas deux feuilles de son calepin glisser à terre. La bourrasque disparut et elle se remit en marche, un léger sourire flottant sur ses lèvres en souvenir de la manifestation de l’élément. Elle était à nouveau perdue dans ses pensées, observant le monde autour d’elle en quête d’une idée pour la suite de son livre en cours. Elle n’entendit pas qu’on l’appelait, ne sentit pas les regards qui se tournaient vers elle, elle avançait tranquillement, son cerveau mis en marche et déconnecté du monde. Finalement, une main se posa sur son épaule et elle sursauté, se retournant pour tomber nez à nez avec un jeune homme qui tenait ses deux feuilles tombées. Elle écarquilla les yeux et vit les lèvres du jeune homme bouger mais il allait trop vite, elle ne comprenait pas, se perdait. Il y a plusieurs années elle aurait paniqué. Pourtant, cette fois, elle se contenta de désigner ses oreilles puis de faire une croix avec ses mains. La plupart des gens comprenaient ce geste, espérons que le jeune homme aussi…

_________________

Silence is wonderful.


avatar


Voir le profil de l'utilisateur

❖ Avatar : Yang Yo Seob
❖ Dispo : présent(e)
❖ Âge : dix huit
❖ Nationalité : japonais
❖ Occupation : est censé faire des études, mais squatte plus les rues qu'autre chose
❖ Fiche & Relations :



Posté le Lun 9 Sep - 14:25

Aujourd'hui Satoshi s'ennuyait. L'ennuie est source d'imagination il paraît. Seulement là.. non. Et puis qu'avait il a imaginer ? Rien, si ce n'est le retour de Toru à la maison. Mais il serait sûrement comme tous les autres. L'aîné rentrerait fatigué des cours, Satoshi lui qui n'aurait pas fait grand chose de la journée, serait une sorte de pile électrique, mais il se contiendrait pour éviter des mots de tête atroces à son petit ami. Même s'il ne lui disait pas, Satoshi savait très bien qu'il pouvait être agaçant, aussi, depuis qu'ils vivaient ensemble, il avait apprit à se calmer. Il avait apprit à sa canaliser, bien qu'il soit rare pour lui d'être en surplus d'énergie. enfin, la soirée se déroulerait comme toutes les autres. Mais avant ça, il avait une bonne partie de la journée devant lui. Le jeune g-boy était assit en tailleur sur le canapé, son chat sur les jambes et il regardait la télévision. Il n'y avait pas grand chose d'intéressant en vérité. Que des feuilleton américains assez pourris qui ne le faisaient même pas rire. Pfouh. Finalement il se décida à se lever pour aller faire un tour dehors. Surtout que le chien de la maison en avait fortement envie. Il sautait dans tous les sens, laissant une bonne partie de ses poils retomber sur le sol. Rien que de songer au ménage à faire le jeune home fit une moue.

Une fois prêt il attacha le chien en laisse et sorti de l'appartement en trottinant. Il se dirigea de façon automatique vers le parc. Ils allaient toujours au parc. Yuki était toujours tout fou, et Satoshi le détacha pour le laisser courir partout. Il s'assit alors et resta un moment à jouer avec le petit chien en riant doucement. Chaque instant qu'il passait auprès de cet animal l'aidait à ne pas se sentir seul, parce que passer ses journées seul sans animaux serait la pire des torture. Il n'a qu'à aller en cours me direz vous. Oui mais.. non, ça ne l'enchantait pas plus que ça à vrai dire. Le jeune homme n'allait plus en cours depuis un moment il préférait traîner dans les rues, avec les g-boy ou non. Ce qu'il préférait le plus, et ça c'était certain, c'était de passer des moments avec son petit ami.

Après être resté un moment à penser, le jeune homme se releva et rappela Yuki. Il l'attacha à nouveau et parti faire un tour en ville. Il baissa les yeux vers le chien et rit doucement en le voyant tourbillonner puis trottiner fièrement. Et alors qu'il s'amusait avec le chiot il vit une jeune fille en plein milieu du trottoir, elle était là et en bougeait pas, la tête levée, les yeux clos. Satoshi sourit légèrement en la voyant et passa à côté d'elle. C'est alors que deux de ces feuilles se mirent à virevolter avec le vent pour finir par s'écraser au sol. Le g-boy se pencha pour les ramasser alors que Yuki allait jouer avec. ▬ Yah ! Yuki, non ! Il fit une moue et caressa la petite tête de son chien avant de se redresser pour se tourner vers la demoiselle. Mpf, elle avait avancé. Il la rattrapa en l'appelant, mais elle ne semblait pas l'entendre. Satoshi fit une moue et fini par poser sa main sur son épaule doucement. Elle se tourna alors et il la regarda ▬ Excusez moi vous avez fait tomber ces feuilles et mon chien a failli les manger. Enfin, je pense que c'est le vents mais.. Il s'arrêta net en voyant les signes qu'elle lui adressait. Ah; elle était muette. Satoshi se recula un peu et hocha simplement la tête pour lui dire qu'il avait comprit. Il lui tendit alors simplement les feuilles avec un sourire. Il ne savait pas si c'était important pour elle où non, mais on lui avait déjà dit que beaucoup de muets tenait au papier, parce que ça leur permettait de communiquer, bien qu'ils aient le langage des signes, mais ça Satoshi n'était vraiment pas doué. Il montra alors Yuki et fit signe avec sa main que le chien allait manger les feuilles, il avait sûrement l'air très ridicule mais tant pis. Le ridicule ne tue pas après tout.


avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org/

❖ Avatar : Aragaki Yui
❖ Dispo : présent(e)
❖ Âge : 18 y.o.
❖ Nationalité : Japonaise
❖ Occupation : Ecrivain
❖ Fiche & Relations : My story may be painful but now, my present is wonderful thanks to my adventures



Posté le Dim 29 Sep - 14:15

La jeune fille ouvrit de grands yeux alors que le jeune homme face à elle lui rendait ses feuilles. Elle ouvrit légèrement sa bouche en forme de 'o' en comprenant qu'elle avait dû les perdre à cause de la bourrasque. Heureusement que ce jeune homme était là, les deux feuilles contenaient pas mal d'idées pour son livre, si elle les avait perdu elle aurait eu du mal à se rappeler de toutes ses idées...

Yûki ne put s'empêcher de rire doucement alors que le jeune homme face à elle faisait des signes. Vu ce qu'il faisait son chien avait dû vouloir jouer avec ses feuilles. Elle sourit et s'accroupit pour se mettre à hauteur du chien. Je te donnerai bien des feuilles pour jouer mais pas dans la rue, c'est pas bien. Personne ne l'entendait mais s'adresser aux gens ou choses par la pensée était un autre moyen qu'elle avait trouvé pour ne pas devenir folle. Elle pouvait parler mais n'aimait pas ça. Qu'est-ce qui pouvait lui assurer qu'elle ne criait pas ou prononçait bien les mots ? Rien. Autant rester silencieuse, par conséquent.

Le chien semblait être tout mimi et gentil aussi Yûki n'hésita pas à prendre le petit animal dans ses bras et à frotter son nez contre le museau du petit animal. Après un léger baiser, elle se releva et, sans hésiter, la jeune fille prit son portable et tapa rapidement quelques mots : « Merci pour les feuilles. Il s'appelle comment ? » elle finit par désigner le chien alors que le jeune homme lisait le mot.

Yûki ne pouvait s'empêcher de s'accroupir à nouveau, caressant le chien. Elle aimait énormément les animaux et regrettais souvent de ne pas en avoir un mais à cause de son handicap, c'était compliqué pour elle d'en prendre correctement soin. Ou sinon il faudrait qu'il la suive partout, connaissant l'anxiété qu'éprouverait rapidement la jeune fille. Elle se força cependant à lâcher l'animal, reprenant son portable pour inscrire son prénom, Yûki, et le montrer au jeune homme ,se désignant du doigt avec son index disponible. Elle n'avait pas envie de rentrer et ne dirait pas non à un peu plus de socialisation. Il était rare qu'elle rencontre réellement de nouvelles personnes, sa timidité l'empêchant souvent de faire le premier pas. Mais là l'inconnu avait fait le premier pas et il avait un chien, c'était plus simple. Car oui, la légende disant que les chiens aidaient à attirer les filles n'était pas fausse. Du moins en ce qui concernait Yûki.

Elle vit que le jeune homme ne savait pas trop comment lui répondre aussi elle reprit son portable en souriant et tapa rapidement : « Je lis sur les lèvres. Mais il faut parler lentement et articuler, dans ce cas ! Sinon, prenez mon portable. » Elle lui tendit l'appareil, au cas où il le voudrait. Certes, il pouvait sortir son portable s'il en avait un mais à quoi bon ? Elle avait déjà sorti son portable, c'était plus simple de l'utiliser, non ?

Spoiler:
 

_________________

Silence is wonderful.


avatar


Voir le profil de l'utilisateur

❖ Avatar : Yang Yo Seob
❖ Dispo : présent(e)
❖ Âge : dix huit
❖ Nationalité : japonais
❖ Occupation : est censé faire des études, mais squatte plus les rues qu'autre chose
❖ Fiche & Relations :



Posté le Mer 6 Nov - 10:48
Dans sa grande bonté et surtout pour éviter que yuki ne fasse ds miettes de papiers dans la rue Satoshi avait suivie la jeune fille pour lui rendre ses feuilles. Alors qu'il lui expliquait qu'elle les avait perdues et que Yuki allait les mangé il s'arrêta de parler quand elle lui fit signe qu'elle n'entendait pas et qu'elle ne parlait pas non plus. Il fit une moue et finit par lui expliquer avec des gestes assez flous. Aha il était assez nul pour le coup. Il la regarda se baisser pour caresser Yuki. Satoshi fit un sourire, il savait que Yuki était adorable et qu'il ne lui ferait rien, à part des léchouilles peut être. Satoshi la regarde sa relever une fois qu'elle eut fini se jouer avec Yuki qui était plus que ravi. Il la regarda silencieusement et baissa les yeux sur le téléphone qu'elle lui tendait. Oh comment il s'appelait. Satoshi allait lui répondre quand il se rappela qu'elle n'entendait pas. Du coup il ne savait pas quoi faire. Il fit une légère moue et la laissa se rebaisser pour caresser Yuki à nouveau. C'était la première fois qu'une inconnue était aussi ravie de voir un chien. Enfin, ce n'était pas lui que ça allait gêner non plus. Satoshi était content de rencontrer une nouvelle personne, une nouvelle compagnie de jeu pour Yuki apparemment. Il rit légèrement en voyant Yuki se rouler parterre pour avoir plus de câlins. Bon en attendant il ne lui avait pas encore répondu sur le nom de son chien. Elle se releva une deuxième fois et semblait avoir comprit le malaise puisqu'à nouveau elle se saisit de son téléphone pour lui écrire. Elle lui écrit d'abord son nom pour se présenter, Satoshi sourit, oh elle avait le même nom que son chien, c'était assez.. drôle. Enfin amusant quoi. Il la regarda ensuite tapoter à nouveau, puisqu'il hésitait à lui répondre. Oh elle lisait sur les lèvres, oui mais Satoshi avait tendance à parler trop vite. Il prit donc doucement le téléphone pour écrire à son tour « Tu as le même nom que mon chien, c'est amusant. Moi je m'appelle Satoshi, enchanté. Je ne vais pas parler, parce que.. je parle trop vite, je suis incapable de parler lentement, enfin.. ça dépend, mais c'est plus pratique comme ça hn ? » Il lui rendit alors son téléphone en lui souriant. Puis il se baissa pour caresser Yuki qui s'était mit à chouiner.

Satoshi se redressa ensuite et fit une légère moue avant de sortir son téléphone à son tour pour regarder l'heure, oh il avait encore le temps. Il releva les yeux vers Yûki et lui sourit avant de se pencher sur son téléphone pour écrire à nouveau « Est ce que tu as le temps pour boire un chocolat chaud ? » Il releva les yeux vers elle et attendit sa réponse. Après tout, pourquoi pas faire un peu plus connaissance ? Elle avait l'air gentille et son handicape ne dérangerait Satoshi en rien. Alors pourquoi pas hn ? Il baissa les yeux sur son chien et lui sourit doucement. Il avait l'air content d'avoir trouver une nouvelle copine, il se mit accroupit et caressa son chien « Yuki, la dame, elle a le même nom que toi, c'est drôle hn ? » Il rit en l'entendant aboyer joyeusement et joua un peu avec lui.

HRP : désolé pour le retard ;o;

_________________
Tonight, take me to the other side. Sparks fly like the Fourth of July. Just take me to the other side. If we walk down this road, we’ll be lovers for sure. So tonight kiss me like it’s do or die and take me to the other side
this would be perfect
(gif tumblr/code northern lights.)


 

❝Could you please slow down?❞ ft Kamiya Satoshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le topic du slow qui tue
» All my friends are heathens, take it slow... ☠ Dante Boogeyman
» (ryder) baby slow down
» Les vidéos inutiles
» But dreams come slow and they go so fast ~ 21/03 | 16h20

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» M I D N I G H T • I K E B U K U R O  :: Ikebukuro :: Sunshine City-